La fée des livres

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

1 commentaire

Identité :

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle Jonas Jonasson , éditions pocket (2011), 504 pages

Quatrième de couverture :

Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l’attendent pour célébrer l’événement, Allan Karlsson s’échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l’espoir qu’elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au coeur du XXe siècle, au fil des événements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.

Mon avis :

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est un livre vraiment… épatant ! surprenant ! ébouriffant ! marrant ! (pas la peine de continuer je crois que vous avez compris que ce livre est un coup de cœur ^^)

Alors d’abord je vais tenter de vous en dire plus sans vous en dévoiler plus sur l’histoire car ce qu’en dis le résumé de la quatrième de couverture n’est pas pas un dixième de ce à quoi on peut s’attendre.

L’auteur parvient brillamment selon moi, à se réapproprier le passé pour construire son personnage principal, Allan : centenaire, globe-trotteur, sympathique, bien élevé, chanceux, original, opportuniste… en effet dans le livre, les chapitres sont alternés avec le présent d’Allan en mai 2005 et  avec son passé inscrit dans des événements clés de l’Histoire. Ce que j’ai trouvé de plus remarquable avec se personnage c’est qu’il n’a pas ou peu d’opinion politique, tout lui passe au-dessus de la tête pourvu qu’il y est une table bien servie et des verres bien remplis d’alcool fort.

Au niveau de l’écriture, dès les premiers chapitres l’auteur commence fort avec l‘humour, c’est fluide, frais, bien écrit, les mots sont super bien choisis. Très vite on a de la sympathie pour le vieux, on sourit à ses bêtises, ses affronts. Au moins avec ce système de chapitres alternés on sait que quand il y a des moments critiques pour Allan on est réconforté en se disant qu’il va survivre mais on se demande toujours : « mais comment va t-il s’en sortir ??? » et du coup vite vite  vite on veut finir le chapitre et là on se dit que décidément il est rusé et ce n’est pas ce à quoi on aurait pu s’attendre je pense.

Après le mec de la tombe d’à côté et ce roman là je crois devenir une nouvelle adepte de la littérature suédoise ! 🙂

Si vous ne l’avez toujours pas lu, je vous le recommande pour passer un bon moment drôle, inattendu et inventif ^^

9/10

 Logo Livraddict

Publicités

Une réflexion sur “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

  1. Je suis ravie de voir qu’il t’a plu également !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s