La fée des livres


5 Commentaires

Swap Marque-Page 4ème édition

Salut salut !

Alors je reviens aujourd’hui pour vous parler du swap auquel je viens de participer sur LA avec de-pages-en-pages organisé par ade2310

 

Le contenu : Un minimum de 5 marques pages et une surprise (exemple : carnet , livre de la wish list, objet fait main …)

Pour les dates :
Inscriptions et envoi du questionnaire -> Jusqu’au 23 Mars
Préparation des binômes -> 24 Mars
Préparation des colis -> Jusqu’au 28 Avril
Envoi des colis -> A partir du 28 Avril

Et donc voilà ce que j’ai reçu de la part de ma swappée-swappeuse :

SONY DSC

Des petits paquets numérotés, avec des instructions sur la carte, petit moment récréatif super sympa 🙂

 

SONY DSC

 

SONY DSC

 

SONY DSC

De jolies surprises et un livre et les marque-pages dont un fait main tout mignon, des mps Gorjuss adorables, un mp avec une jolie situation de Renoir 🙂

A ma swappée, merci beaucoup pour ce swap et l’échange que l’on à pu avoir ! 🙂

Bon après-midi à tous !


8 Commentaires

Une place à prendre

Lu dans le cadre d’une lecture commune sur Livraddict organisée par Flo Tousleslivres.

Identité :

Une place à prendre, J.K Rowling, Editions Grasset (2012), 670 pages

Quatrième de couverture :

Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable.

Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie.

Mon avis :

Autant commencer par vous dire que si j’ai voulu lire Une place à prendre, c’est surtout par curiosité, voir comment la maman de la saga Harry Potter s’en sortirait avec un roman plus pour adulte, plus contemporain -comme beaucoup de personnes j’imagine.

Et surprise ! C’est vrai que je m’attendait pas entrer dans l’histoire aussi facilement, suivre le vie des Pagfordiens avec plaisir et entrain même si le roman commence par la mise en place des personnages qui n’est pas simple car on a le point de vue de 7 personnages qui bien sûr au début ont des vies totalement différentes et petit à petit vont se révéler plus proches et imbriqués les unes dans les autres que prévu comme on peut s’en douter. C’est un peu le même système que les films Valentine’s Day et Happy New Year. Attention Spoiler ! Sauf qu’au lieu de finir bien, tout le monde est content, eh bien c’est la décadence. !

Ce que j’aime beaucoup dans ce roman (tout comme dans Harry Potter d’ailleurs), c’est qu’il n’y a pas le culte de la beauté,  les héros ne sont pas parfaits (caractérisés par leurs défauts justement) et finalement c’est ce qui fait que Rowling nous présente la société, on retrouve un peu de toutes les « catégories » de personnes, situations vécues, peut-être très stéréotypé mais ça reste un condensé de ce que l’on a autour de nous, on a seulement à réinvestir les personnages, les lieux et les situations avec ce qu’on connaît.

La façon dont la vie des personnages se croise et très intéressante et bien pensée On ne s’attend pas forcément aux liens entre les personnages dans certaines situations. Le tout est très bien construit, la manière dont commence le livre (avec la mort de Fairbrother,l’ancien des cités) et se finit (avec la mort de Krystal, la jeune des cités) forme un cercle vicieux, la fin renvoie au début.

En bref, c’est une belle découverte. Merci à Flo Tousleslivres pour l’organisation de cette lecture commune sur Livraddict !

Lien LA pour voir d’autres article : http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=14759&p=11

coeur

coeur

coeur

coeur


2 Commentaires

bilan Juin 2013

Alors alors…

Comme j’ai décidé de repartir du bon pied, je poste aujourd’hui mon bilan de Juin 2013 puisque le mois se termine avec :

  • Côté livres :

  • côté films :

  • côté séries :

Saison 1, épisodes 1 et 2

Saison 8, épisodes 13 à 21

Saison 1, épisodes 11 à 14


3 Commentaires

Vampire academy, tome 1 : soeurs de sang

Identité :

Vampire academy, tome 1 : soeurs de sang, Richelle Mead, Editions France Loisirs (2012), 400 pages

Quatrième de couverture :

« Peut-on vraiment garder des secrets au sein de la Vampire Academy ?
La Vampire Academy est en émoi. Dans ce lycée pour les vampires, les rumeurs les plus folles courent sur les raisons de la fugue de Lissa et Rose.
Lissa et Rose ont toujours été inséparables : Rose doit repousser les attaques des Strigoïs, vampires féroces et immortels, à l’encontre de son amie Moroï, une race de vampires mortels qui puisent leur magie de la terre. Qu’a-t-il bien pu leur arriver avant d’être ramenées de force ? »

Mon avis :

ça y est , z’avez vous ? moi aussi je me suis enfin mise à cette saga et je comprend mieux pourquoi elle remporte un tel succès ! Explications.

Dans la Vampire Academy il y a d’un côté les Moroï  (les gentils vampires) et les Dhampirs (les futurs garde du corps des Moroï) d’où les deux héroïnes, Rose et Lissa, se sont échappé.L’histoire commence donc à partir de là et puis petit à petit on découvre leur monde, les légendes, qui sont les Strigoïs (les méchants vampires), les explications qui arrivent aussi petit à petit sur le lien qui uni les deux filles… et je trouve que de ce côté l’auteure a très bien réussi la manière de nous rendre vite addicts à son monde.

Le narrateur est Rose. Quand elles sont ramenées à l’academy, on suit plus particulièrement la formation de Rose en Dhampir, ses ressentis… Seulement l’auteure a voulu 2 héroïnes et donc parfois elle nous montre aussi les sentiments de Lissa par le lien qui les unis, Rose est « dans sa tête » et là aussi je trouve que c’est très bien rendu.

Leur escapade n’aura pas durée longtemps puisqu’elle se retrouvent rapidement à l’academy et c’est là où leur calvaire commence car avant de partir elles étaient un peu les reines de l’école et puis à leur retour ce ne sont plus que des parias… A elles de redorer leur image mais ce n’est pas simple et Lissa, la plus sensible des deux, en souffre beaucoup.

Mais peut-être que l’élément que je préfère dans ce livre c’est l‘histoire d’amour naissante entre Rose et Dimitri. Je ne pense pas faire de spoil en annonçant cela car on s’en doute qu’il vont se rapprocher dans l’instant où ils se rencontrent. Dimitri est son formateur, il se croit intègre en respectant les règles et pourtant Rose ne le laisse pas indifférent…Moi en tout cas je l’adore ! Et honte à moi je n’ai pas pu m’empêcher de l’imaginer avec la tête de Garrett Hedlund…. ^^ 

L’écriture est fluide, on se laisse très vite embarqué par l’histoire, les pages défilent sans s’en rendre compte et finalement il se dévore d’une traite !

Bref, je peux vous assurer que j’ai adoré ce livre ! A lire si ce n’est déjà fait ! ^^

A savoir : Saga en 6 tomes et d’après les résumés que j’ai pu lire, l’histoire de Rose et Dimitri va avoir des turbulence !

12/15

jeunesse YA

4/8

 


Poster un commentaire

Lux oxa, le retour ! ^^

Coucou !

Après un trimestre assez turbulent en additionnant fatigue, stress, épreuves au bac… Ce soir c’est en fin fini, me voilà en vacances, je vais pouvoir rattraper mon retard pour toutes les chroniques que j’aurais dû faire et en profiter aussi pour lire un peu plus de roman que de fiches de révisions ^^

Allez c’est reparti, je prépare déjà mon retour avec une chronique pour Vampire academy, tome 1 : sœurs de sang.


5 Commentaires

C’est lundi que lisez-vous ? #7

« C’est lundi, que lisez-vous ? » est un rendez-vous où l’on parle de nos lectures actuelles mais aussi de celles passées et à venir. Initié par Mallou et repris par Galleane.

Qu’ai-je lu la semaine passé ?

Que suis-je en train de lire ?

Que vais-je lire ensuite ?

*****

Et vous ? Que lisez-vous ?


3 Commentaires

Le monde de Charlie

Identité :

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky, Editions Sarbacane (Exprim’) (2012), 256 pages

Quatrième de couverture :

Au lycée,où il vient d’entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas « raccord ». Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige ; pour les autres c’est juste un « freak ». En attendant, il reste en marge, jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. La musique, le sexe, les fêtes : le voilà entré dans la danse…et tout s’accélère.

Mon avis :

Eh bien ! Quelle découverte ! Alors que je voyais l’affiche du film, la bande-annonce et la couverture du livre un peu partout, j’étais curieuse de savoir de quoi il en retourné mais sans plus. Heureusement que la médiathèque de ma petite ville l’ait choisi dans les achats du mois car j’en ai profiter pour me jeter dessus et qu’elle surprise !

Le monde de Charlie n’est pas un roman plat comme je m’y attendais, avec une histoire d’amour d’adolescents kitsch. D’abord parlons de la forme : ce roman se présente sous forme de lettre que Charlie envoie à un destinataire inconnu et raconte donc toute son histoire à cet inconnu mais c’est comme si c’était à nous qu’il l’envoie, on a vraiment l’impression d’avoir un lien privilégier avec lui. L’histoire se situe dans le début des années 90.

Charlie, parlons-en. C’est un ado de 15 ans qui entre au lycée, son meilleur ami s’est suicider, il veut se faire des amis mais il est vraiment bizarre et intelligent. Petit à petit il découvre le monde qui l’entoure grâce à Sam et Patrick, des étudiants. Rentre en jeu des histoires d’amour, de fêtes, de drogue, de sexe, d’homosexualité… qu’il peut y avoir dans les années 90 mais comme je le disais un peu au-dessus, on n’entre pas dans le cliché (tous bourré, tous drogué et vas-y que je ne te parle que de ça tout au long du roman) parce que l’histoire est beaucoup centré sur Charlie, on découvre Charlie en même temps qu’il se découvre lui-même, tout est abordé mais on survole, on n’est pas ennuyé :  c’est dans l’optique « maintenant qu’on l’a dit, on passe à autre chose » et c’est vraiment bien car ça donne du rythme au livre finalement (avec une fin assez trash tout de même, qui laisse sur les fesses et que nous faire dire tout haut avec une tête de merlan frit : « Aaaaaaahhhhh…… D’accoooooord……. »

Bref, je peux vous assurer que j’ai adoré ce livre, petit coup de cœur ! A lire si ce n’est déjà fait ! ^^

11/15

jeunesse YA

3/8