La fée des livres


3 Commentaires

Ailes de feu

Une histoires d’anges ? Une récente découverte pour moi. Et en passant à la médiathèque, impossible de passer devant sans s’arrêter sur cette couverture et ce titre accrocheurs…

Identité :

Ailes de feu, Laura Gallego García, éditions Baam !, 220 pages

Quatrième de couverture :

Les anges n’interviennent pas dans la vie des hommes, sauf lorsqu’il est question de préserver l’équilibre du monde.

C’est pourquoi Ahriel accompagne Marla, la jeune souveraine de Karish, depuis sa naissance. Certains l’admirent, d’autres la craignent ou la jalousent, mais tous lui accordent le respect dû à son titre d’ange de la reine. Pourtant, le jour où elle parvient à déjouer un complot visant à saboter un accord de paix, Ahriel se fait piéger par un ennemi insoupçonné.

Elle est alors exilée à Gorlian, un lieu sinistre et maudit duquel personne n’est jamais revenu et dont on ignore presque tout. Accablée par la culpabilité, Ahriel se fait un devoir de s’échapper pour mettre en défaut les conspirateurs qui l’ont dupée…

Mais comment voler au secours du royaume alors même que ses ailes ne la portent plus ?

Mon avis :

J’ai bien aimé cette lecture. 

Le personnage principal est Ahriel, c’est un ange et au début j’ai eu un peu peur car et elle est décrite comme impassible, rien ne peut l’atteindre et quand elle se fait attaquer, en deux coups d’épée son adversaire et envoyé au tapis.

Mais finalement le choix de l’auteure se révèle judicieux, après qu’elle est été trahie, on la découvre et elle se découvre elle-même sous un autre jour. A Gorlian, elle va rencontrer Bran, un personnage de taille qui va lui faire changer toutes opinions de ce qu’est la vie, elle s’humanise, elle découvre d’abord ce qu’est l‘amour, elle perd son orgueil car là-bas elle se retrouve au même point que les humains, elle ne peut plus voler, elle sourit (ce qui est impensable pour un ange) . Puis ensuite elle découvre ce qu’est la haine et ce dit elle-même démon.

Finalement on va être à cheval entre deux mondes : Gorlian où essayent de survivre du mieux qu’ils peuvent ses habitants, des gens qui ont croisés le chemin de Marla,  un monde infesté de Créatures crées par la magie noire et le monde des humains à Karish où on va comprendre petit à petit comment et pourquoi ces humains qui ne voient que du gris, alors que les anges ne voient que blanc ou noir, ce sont approprié la magie noire et puissante qui a servi pour créer le monde-laboratoire où Ahriel va mettre son mental à l’épreuve, chose dont elle n’aurait jamais imaginé auparavant.

C’est donc une super histoire, l’intrigue est très bien menée, juste quelques petit bémols où l’auteure est passée peut être trop vite sur certains passages qui auraient valu le coup d’être approfondi mais sinon un livre vraiment bien. A lire si l’occasion se présente ! 🙂


Poster un commentaire

Les anges déchus tome 1 : Hush, hush

Alors de quoi vais-je parler cette fois ci ? Et bien de Hush, hush. Merci à Myiku22 d’avoir organisée cette Lecture Commune sur livraddict  😀 Et voilà les autres participants :

Myiuki22, Dex, Tweety805, Mimigogotte, Stories-of-books, audel, cline612, LetterBee, Antomilna, Bookoverdose , lamiss59283, Emiiye, hopeee, book-worm, Lilichat, didikari, Camli, audel, TheChouille

Identité :

Les anges déchus, tome 1 : Hush, hush, Becca Fitzpatrick, editions Pocket (Jeunesse), 364 pages

Quatrième de couverture :

L’amour ne faisait pas partie des plans de Nora Grey. Elle n’avait jamais été particulièrement attirée par les garçons de son école, même si sa meilleure amie, Vee, faisait tout pour ça. Mais ça, c’était avant l’arrivée de Patch.

Avec son sourire et ses yeux qui semblent voir à l’intérieur d’elle-même, Nora est attirée vers lui malgré elle. Mais après une série de rencontres effrayantes, Nora ne sait plus en qui avoir confiance. Patch apparaît partout où elle est et semble en savoir plus sur elle que ses meilleurs amis. Elle ne sait trop si elle doit lui tomber dans les bras ou s’enfuir. Et quand elle décide de chercher des réponses, elle entrevoit une vérité plus troublante encore.

Mon avis :

Sympa comme lecture. J’ai dévoré le livre ! Il se lit vraiment vite. Une histoire d’anges, youpiii ! 😀

Au début j’ai été un peu déboussolé car le prologue nous plonge en novembre 1565 puis après on est de retour au XXIème siècle avec Nora et j’ai absolument voulu faire un lien avec le personnage du prologue et Nora (forcément il y en a un mais ce n’est peut-être pas celui auquel on s’attend ^^)

L’histoire se concentre essentiellement sur Nora qui est aussi la narratrice, une élève de seconde très douée qui a de très bonne note, un peu naïve quand même, qui passe son temps libre à la bibliothèque et sur ses devoirs.

Il y a quelque chose qui se trame, des phénomènes de plus en plus étranges autour de Nora, une mystérieuse silhouette avec des lunettes de ski, qui est-ce ?  Là j’avoue qu’à certains moments Nora m’a énervée parce que certains indices qu’elle découvrait rendaient le « coupable » trop évident mais elle se bornait à accuser la mauvaise personne…

Patchbeau, mystérieux, passé trouble… Dès le début Nora le dénonce comme le méchant. Première année de lycée, nouveau voisin de SVT à la place de Vee, sa meilleure amie. Elle se méfie de lui mais il l’attire automatiquement. Là aussi ça m’a agacé, je l’ai trouvée bête de ne pas comprendre alors que dès le départ la nature de Patch semblait évidente…

Et Elliot alors ?  Elliot est le beau garçon qui tombe croque de Nora dès le premier jour à son entrée au lycée de Coldwater, toujours accompagné de Jules son acolyte. Mais pourquoi vient-il ici alors qu’il était dans le prestigieux lycée privé de Kinghorn ? Bref, se dresse alors un triangle amoureux dans l’histoire, même si Nora est plus focalisée sur l’idée de percer à jour ces deux-là que de se laisser attendrir et réfléchir d’un point de vu objectif ^^

J’ai adoré les moments d’angoisses (la plupart du temps quand Nora est avec Patch) et j’ai bien aimé la fin aussi quand les masques tombent, quand tout s’explique (et pour ma part j’ai été contente de pouvoir e dire « aaaaah !!!!! J’en été sûr ! J’avais raison depuis le début ! 😀 » )

C’est tout de même un bon roman jeunesse, un bon divertissement, à lire pour une lecture rapide et pas prise de tête 🙂