La fée des livres


8 Commentaires

Lire c’est le pied ! (2ème édition)

Nous voilà réuni pour une 2ème édition de Lire c’est le pied !

Je vous rappelle le principe : Prendre ses pieds en photo et associé notre lecture du moment où ça a été le pied.
Cette fois-ci nous sommes en été alors profitons un maximum du super soleil !

Enfin je dis ça mais ce n’était pas gagner d’avance encore la semaine dernière :

 

Heureusement le ciel c’est un peu dégagé… J’aurai voulu aller à la page, mais à défaut d’avoir la mer à mes pieds, j’ai mis la mer sur mes pieds

Du coup si ça avait été le cas, j’aurai emmené Hunger Games, le troisième et dernier tome de la saga pour finir en beauté, quitter Peeta à contre-coeur mais pouvoir me réconforter avec le sable chaud… mais du coup c’est ma lecture du moment dans le trampoline pour tenter de toucher les nuages avec les pieds, la tête dans les bouquins

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hnger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu’elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair : Katniss n’est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moquer, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

Cette fois-ci je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur, j’ai adoré toute mes lectures. Mais à choisir, je dirais La déclaration de Gemma Malley

En 2140, un traitement a été découvert pour lutter contre la vieillesse et la maladie. Les gens ne meurent plus et par conséquent, il est interdit d’avoir des enfants à moins de renoncer soi même à l’immortalité. L’orphelinat de Grange Hall abrite ceux qui sont nés illégalement : les Surplus. Traités comme des esclaves, torturés, mal nourris, les Surplus subissent les pires traitements inimaginables, contraints de réparer le crime qu’ont commis leurs parents en les mettant au monde. Parmi eux Anna, l’héroïne du roman, qui, endoctrinée par l’éducation stricte et humiliante que Mrs Pincent, la directrice, fait régner sur l’établissement, accepte son sort avec soumission. L’arrivée de Peter, un nouveau Surplus, va bouleverser le cours des événements…

Bon je retourne me faire bronzer, les doigts de pieds en éventails…. Bonne journée à vous et très bonne lecture !

Publicités


2 Commentaires

4 filles et 1 jean

Identité :

Quatre filles et un jean, Ann Brashares, éditions Galimard jeunesse, 308 pages

Quatrième de couverture :

Ma première s’appelle CARMEN.

Elle est brune et trouve ses fesses un peu grosses. Très attachée aux gens qu’elle aime, elle se montre parfois d’une franchise désarmante. Elle a aussi un énorme problème avec son père…

Ma deuxième s’appelle TIBBY.

Elle ne fait pas son âge, ne s’habille pas très fille. Et si elle joue les rebelles, c’est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie…

Ma troisième s’appelle BRIDGET.

Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire, mais au fond si vulnérable. Quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Surtout s’il s’agit d’un garçon. Au risque d’aller trop loin…

Ma quatrième s’appelle LENA.

Elle est  brune, superbe. Timide et farouche, elle refuse souvent d’écouter ce que lui dit son coeur. Mais le soleil de Grèce va réveiller en elle des sentiments inconnus…

Mon cinquième est un JEAN.

Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d’un été, un été qui changera leurs vies pour toujours.

Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent…

Mon avis :

La première fois que je l’ai lu ça a été pour moi un coup de cœur. Mais finalement, au jour d’aujourd’hui je trouve plein de bémol.

Mais commençons par le début. Donc les 4 amies sont inséparables depuis toujours, sont naîes pratiquement en même temps, les grandes vacances sont LE moment pour elles de ce retrouver et passer toutes leurs vacances ensemble. Mais cet été là, elles le passe chacune sans leurs amies.

On a un contraste très fort entre les personnages qui fait que le groupe et très uni. C’est vrai qu’on peut s’identifier à tel ou tel personnage même si quelques trait sont exagéré.

La lecture est simple, fluide et rapide. Un bon roman jeunesse, des personnages auxquels ont comprend mieux leur état d’esprit petit à petit même si dans l’ensemble ça reste un peu cliché.

 

 

 

 

Lu dans le cadre du challenge  « Un mot, des titres » organisé par Calypso 


Poster un commentaire

Lire c’est le pied ! – le résultat –

Et nous voilà le 30 mai…. Donc … résultats du Challenge « lire c’est le pied ! » organisé par Stellade et Lisalor !

https://i2.wp.com/i43.servimg.com/u/f43/12/03/92/75/lire_c10.jpg

coup de coeur

divergentTris vit dans un un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant.

 

ELLE EST UNE DIVERGENTE. ELLE EST EN DANGER DE MORT.

 

Mes pieds  et mes lectures du moment :

Les amoureux près du nains de jardins, les timberland sous un parapluie en plein soleil, un peinture de pied très… futuriste ?


DSC05403

DSC05408

DSC05440

DSC05477

 

l'appel de l'ange

Dans leur téléphone,
il y avait toute leur vie…

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…

Da vinci code

« Da Vinci Code est un livre envoûtant, idéal pour les passionnés d’histoire, les amateurs de conspirations, les mordus du mystère, pour tous ceux qui aiment les grands récits que l’on ne parvient pas à lâcher. J’ai adoré ce roman. »
Harlan Coben

les âmes vagabondes

La terres est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra t-il la sauver?

 

 Voici le lien vers les blogs des autres participants 🙂 :